• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon

© 2019 Robin REDA

Tel:  01 69 83 94 20 |  Email: robinreda91@gmail.com

 


Bureau de Robin REDA

Assemblée nationale

126, rue de l'Université

75007 Paris

Please reload

Posts Récents

Express : les 6 personnalités à suivre

30/06/2017

1/1
Please reload

Posts à l'affiche

L’Aide Médicale d’Etat doit uniquement être utilisé en cas d’urgence humanitaire

29/10/2019

L'Aide médicale d’État (AME) assure la prise en charge des soins aux étrangers en situation irrégulière sur notre territoire et a fait l'objet de nombreux débats lors de l'examen du Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale.


Je me suis mobilisé en commission des finances et dans l’hémicycle pour que le gouvernement nous communique des chiffres précis sur son utilisation.


Résultat ? Le rapport du gouvernement confirme que l'AME fait l'objet de nombreuses fraudes et que des filières criminelles de " tourisme médical" profitent de son manque de contrôle.


Ma position est ferme: Si l’État finance, l’État cautionne et on ne peut supporter les fraudes qui se font au détriments des plus démunis. L'AME doit être entièrement réservée à la protection de ceux qui en ont vraiment besoin !

 

Devant le compte-rendu du rapport relatif à l'AME, le gouvernement n'a pas d'autres choix que celui d'agir.
A ce titre il devrait annoncer au début du mois prochain un certain nombre de mesures dont la mise en place d'un délai de carence de 3 mois pour les situations non urgentes.
Je suis favorable à cette proposition qui permettrait d'éviter une "migration sanitaire", alors que les bénéficiaires ne seraient pas menacés dans leur pays d'origine. 

 Le sujet de l'AME est symptomatique du manque de maîtrise de la dépense publique auquel nous faisons face. 

 

Le budget de l'assurance maladie s’enfonce à nouveau dans le rouge tandis que le coût de l'AME a progressé de 80% en dix ans.


Si la France, en tant que grand pays des droits de l'homme, se doit de venir en aide aux plus démunis, ce n'est pas pour autant qu'elle doit devenir le lieu de villégiature de ceux qui souhaiteraient profiter de notre système de santé.

L'argent du contribuable ne doit pas être dépensé à la légère, c'est pourquoi je resterai très attentif aux annonces du gouvernement sur le dossier de l'AME.

Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Please reload

Retrouvez-moi
Please reload

Archives
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square